jument


jument

jument [ ʒymɑ̃ ] n. f.
• 1174; lat. jumentum « bête d'attelage »
Femelle du cheval. 1. cavale, haquenée. Jeune jument. pouliche. Monter une jument. Jument pleine qui met bas. pouliner. Le mulet, la mule, produit de l'âne et de la jument. Jument destinée à la reproduction. mulassière, poulinière. Fig. et fam. Jument poulinière : femme qui a de nombreux enfants, matrone.

jument nom féminin (latin jumentum, bête de somme) Femelle adulte dans l'espèce chevaline. ● jument (synonymes) nom féminin (latin jumentum, bête de somme) Femelle adulte dans l'espèce chevaline.
Synonymes :
- haquenée

jument
n. f. Femelle du cheval.

⇒JUMENT, subst. fém.
A. — Femelle du cheval. Synon. cavale (littér.), haquenée (vx.). Jument alezane, isabelle, pie; jument bréhaigne, pleine; jument de haras; jeune jument (synon. pouliche). Une jument courant dans un pré avec son poulain dans les jambes (MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, Miss Harriet, 1883, p. 870). Une fine jument noire qui, dans le box qu'on venait d'ouvrir, dansait et grattait du sabot (CHÂTEAUBRIANT, Lourdines, 1911, p. 85) :
La longue jument baie appuie sur le mors, fauche la route de ses quatre fers avec un puissant battement des hanches, et le grincement du cuir accompagne délicieusement l'odeur fauve du poil, de la belle robe luisante tachée de sueur.
BERNANOS, M. Ouine, 1943, p. 1360.
Jument poulinière.
B. — Fam.
1. Proverbe, vx. ,,Jamais coup de pied de jument ne fit mal à cheval, Un galant homme ne s'offense point de recevoir un coup ou une injure d'une femme`` (Ac. 1835, 1878; Dict. XIXe s.).
2. Femme grande et forte. Lucie Desrosiers, cette grande jument rousse (COLETTE, Music-hall, 1913, p. 240).
REM. 1. Jumenterie, subst. fém. Haras spécialisé dans l'élevage des étalons et des juments poulinières. [La Fiancée], est le plus beau type de cette jumenterie de Pompadour (D'ESPARBÈS, Folie épée, 1927, p. 173). 2. Jumenteux, -euse, adj., méd., rare. Urine jumenteuse. Urine trouble et chargée comme celle du cheval. (Dict. XIXe et XXe s.).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1re moitié du XIIe s. masc. « bête de somme » (Psautier Oxford, éd. Fr. Michel, XLVIII, 12 [jumentum]); 2. 1174 fém. « femelle du cheval » (GUERNES DE PONT-STE-MAXENCE, S. Thomas, éd. E. Walberg, 594). Du lat. jumentum « bête de somme »; jumentum « femelle du cheval » est attesté au VIe s. (TLL, t. 7, 2, col. 647), jumenta « id. » au VIIIe-IXe s. ds les Gloses de Cassel (BARTSCH Chrestomathie, 1, 13). Dans cet emploi, jument a évincé l'a. fr. ive, remontant au lat. equa. Fréq. abs. littér. : 485. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 338, b) 523; XXe s. : a) 1 024, b) 876. Bbg. DUCHÁ (O). Les Microstructures lex. Congrès Internat. de Ling. et Philol. Rom. 13. 1971. Québec, 1976, t. 1, pp. 584-586. - FOURNIER (P.-F.). Notes lexicol. Fr. mod. 1952, t. 20, p. 119.

jument [ʒymɑ̃] n. f.
ÉTYM. 1174, au sens 1; « bête de somme », v. 1120, sens lat.; du lat. jumentum « bête d'attelage »; a éliminé ive, du lat. equa.
1 Femelle du cheval. Cavale, haquenée (→ Chauvir, cit. 2; enfourcher, cit. 2; foin, cit. 2; galop, cit. 1; hennir, cit. 4). || Jeune jument. Pouliche. || Monter une jument. || Jument employée aux travaux des champs. || Donner un étalon à une jument. Assortir; étalonnage. || Jument qui souffre, accepte l'étalon. || Boucler une jument. || Jument pleine (→ Gras, cit. 40), qui met bas. Pouliner. || La jument et ses poulains. Suitée. || Le mulet, la mule, produit de l'âne et de la jument (→ Baudouiner, cit.). || Jument destinée à la reproduction. Poulinière. || Jument mulassière.
1 Cette charrette était attelée de quatre bœufs fort maigres, conduits par une jument poulinière dont le poulain allait et venait à l'entour de la charrette comme un petit fou qu'il était.
Scarron, le Roman comique, I, I.
2 (…) elle montait une superbe jument qu'il n'était pas facile de faire obéir (…)
A. de Musset, Nouvelles, Emmeline, V.
3 Dans les fermes des collines les juments ne sont pas grasses et lourdes; comme on attend d'elles moins gros travail que bonne espérance de poulains, on les laisse galoper dans les hauts campas.
J. Giono, Jean-le-Bleu, VIII.
2 Fig. et fam. Péj. a Jument poulinière : femme qui a de nombreux enfants, matrone.
b Par compar., métaphore ou fig. Femme au corps lourd, épais.
4 Et des femmes circulaient en jupes sordides, en camisoles défaites, montrant des flancs et des seins de juments surmenées.
Zola, Rome, p. 324.
DÉR. Jumenterie, jumentés, jumenteux.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jument — Ju ment, n. [L. jumentum a beast of burden: cf. F. jument a mare, OF., a beast of burden.] A beast; especially, a beast of burden. [Obs.] [1913 Webster] Fitter for juments than men to feed on. Burton. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • jument — (ju man) s. f. 1°   La femelle du cheval. •   Lorsqu un franc campagnard avec longue rapière, Montant superbement sa jument poulinière, Qu il honorait du nom de sa bonne jument, MOL. Fâch. II, 7.    Terme de haras. Jument vide, celle qui n a pas… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • JUMENT — s. f. Cavale, la femelle du cheval. Bonne, grande, petite, belle jument. Jument poulinière. Jument de haras. Être monté sur une jument. Monter une jument. Jument pleine. Cette jument fait, porte de beaux poulains. Prov., fig. et pop., Jamais coup …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Jument — Cheval Pour les articles homonymes, voir Cheval (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • jument — I. JUMENT. s. f. Cavalle. Bonne, grande, petite, belle jument. jument pouliniere. jument de haras. monté sur une jument. cette jument fait, porte de beaux poulains. On dit prov. & fig. que Jamais coup de pied de jument ne fit mal à cheval, pour… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • jument — Une Jument, Equa. Jument qui n est point domtée, et ne partit jamais du troupeau, {{o=troupeau.Iumeau}} Armentalis equa. Jument qui a accoustumé le joug et de tirer, Equa subiugis. Petite jument, Equula. Cheval de haras gardé pour saillir les… …   Thresor de la langue françoyse

  • JUMENT — n. f. Femelle du cheval. Jument poulinière. Jument de haras …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • jument — nf., cavale ; fig., personne lourde et gauche ; (Genève) jeune fille qui danse bruyamment ou à l excès : KAVALA (Albanais, Annecy, Arvillard, Chamonix, Cordon, Genève, Giettaz, Megève, Notre Dame Bellecombe, Praz Arly, St Nicolas Chapelle, Thônes …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • jument — ju·ment …   English syllables

  • jument — A plough ox …   Ballentine's law dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.